SPECIAL TELE
SPECIAL TELE
LA SECURITE +PARENTS
SPECIAL TELE (suite)
 
de l'ORDI vers la TELE
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

de l'Ordi vers la TELE De : soho bis Posté le 22/12/2002 à 18:24:56 De ORDI VERS TV (ver 02.11)

La plupart des télés standards ne disposent que de deux entrées: une entrée coaxiale (pour le câble d'antenne, en direct ou via un magnétoscope), une entrée Péritel (Euro AV).
Les téléviseurs haut de gamme récents disposent, eux, de quatre entrées distinctes: deux audio RCA ou Cinch (rouge et blanche pour les voies droite et gauche), deux vidéos (une RCA jaune pour la video-composite, et une miniDin à quatre broches et un détrompeur pour la S-Video ou Y/C).

L'ordinateur dispose, lui, sur la carte graphique, soit d'une sortie S-Video (mini-Din femelle à quatre plots), soit d'une Composite (orifice RCA jaune).

Il faut savoir que le transfert S-Video assure une qualité supérieur au transfert Composite (couleur et luminance mélangées).

La CONNECTIQUE dépend donc des caractéristiques du téléviseur:
- s'il est récent, il dispose des quatre entrées sus décrites et il suffit de relier ordi et TV par un câble audio-video approprié.
- s'il est ancien, il faut utiliser une prise Peritel-convertisseur (prise biface sans câble, en se méfiant car il en existe de deux sortes IN et OUT. Ici il faut IN). Sur une de ses faces c'est une péritel mâle qui se clampe dans la péritel femelle du téléviseur (en direct ou via un boîtier multi péritel). Sur l'autre face, elle présente les quatre entrées sus décrites sur lesquelles on va brancher les deux câbles audio RCA (rouge et blanc) et un des deux câbles vidéo (composite jaune, ou S-Video miniDin noir).

Le PARAMETRAGE de la TELE. Voir le mode d'emploi, le plus souvent il faut choisir Video sur la télécommande.

Le PARAMETRAGE DE WINDOWS. Il faut paramétrer l'affichage. Chemin: panneau de configuration, affichage, paramètres. Puis click sur le bouton "avancé", en bas à droite.
Dans la nouvelle fenêtre qui s'ouvre, click sur onglet "monitor" (ou, suivant les cartes graphiques, screen, affichage ou display). Suivant les cas, il faut choisir "affichage Télé" ou donner plus de précisions: format diffusion télé (PAL France), connectique utilisée (par exemple, Svideo). Puis click sur "appliquer" et OK.
Normalement, l'affichage de votre ordinateur doit alors se "transporter" sur l'écran du téléviseur. Il faut alors immédiatement cliquer sur le dernier OK. Mais si la souris est toujours au même endroit (probablement sous votre main), la boite OK à cliquer est maintenant sur l'écran du téléviseur.. Rassurez-vous, le pointeur de la souris aussi !!
En effet, si vous hésitez trop longtemps, l'ordinateur reprend la main et récupère son affichage au détriment de la télé.
Il vous semblera que l'image qui apparaît sur votre télé est de mauvaise qualité: n'oubliez pas que vous êtes passé en une définition moindre.. Volontairement.
Mais l'affichage du film sera, lui, de bonne qualité.

Bon à savoir:
si la liaison est effectuée par câble S-Video, il ne faut pas oublier pour autant le son. Il convient de relier les deux entrées RCA du téléviseur (rouge et blanche) à la sortie de la carte son du PC (orifice vert), au moyen d'un câble stéréo mixte: deux prises males RCA coté téléviseur, et une mini-jack stéréo male coté ordinateur.
Le branchement peut se faire via un magnétoscope relié à la Télé. Manips identiques


si votre carte vidéo est un peu ancienne, elle ne se réglera pas automatiquement pour l'affichage télé idéal et vous devrez le faire vous-même. Chemin: panneau de configuration, affichage, paramètres, dans la sous-fenêtre "zone d'écran" affichez 800x600.

Voilà Salut ; - )

La TELE sur l'ordinateur


la TELE sur l'ordinateur De : soho bis Posté le 22/12/2002 à 18:20:18 REGARDER LA TELE SUR SON ORDINATEUR (ver 2.1018)

Pour ce faire, il faut installer une extension TV Tuner.

Il peut s'agir, soit d'une carte d'extension PCI (Pinnacle, Hauppauge, etc..) à insérer dans un slot libre de votre carte-mére, à l'intérieur de votre PC (manip facile), soit d'un boitier-tuner USB externe (WinTV Hauppauge, par exemple) qui est relié à une prise USB de l'ordinateur, soit directement, soit via un HUB USB.
Il existe également des cartes vidéos mixtes qui, en plus de l'acquisition vidéo (= numérisation de vidéos) offrent un TunerTV, comme les cartes All-in-Wonder (ATI, Hercules).
Enfin, certaines cartes offrent, en plus, un magnétoscope virtuel numérique qui permet d'enregistrer des séquences télé.

Du point de vue connectique, il faut relier d'abord le câble coaxial de l'antenne Télé à l'entrée télé de la carte Tuner.
Puis, il faut relier la sortie AUDIO du Tuner à l'entrée AUDIO (couleur bleue) de la carte son, à l'aide d'un câble audio stéréo pourvu à ses deux extrémités d'une fiche miniJack (male).

Apres cette étape "matériel", il faut passer à l'étape "logiciel". Le Tuner TV est vendu avec un CDROM qui contient les "drivers" (ou pilotes) nécessaires et un logiciel indispensable pour utiliser les différentes chaînes télé.

Normalement, après l'installation de la carte, ou la connexion USB du boîtier, Windows va détecter un nouveau matériel et ouvrir une fenêtre spéciale à cette intention. Si ce n'est pas le cas, il suffit de redémarrer l'ordinateur pour que s'affiche la fenêtre "Ajout de nouveau matériel".
Accepter la proposition de Windows de "rechercher le meilleur pilote" puis indiquez-lui qu'il doit rechercher les drivers sur le CDROM que vous avez mis dans votre lecteur. En principe, Windows trouve et installe automatiquement les drivers.
De toutes manières, lisez au préalable minutieusement le mode d'emploi fourni avec le Tuner pour voir s'il n'y a pas quelques étapes particulières de prévues.

Ensuite, il vous faut installer le logiciel fourni sur le CDROM, logiciel nécessaire pour donner accès aux différentes chaînes de télévision et effectuer les différents réglages. Tout cela est généralement plus ou moins automatique et il suffit le plus souvent de suivre les indications affichées au fur et à mesure de l'installation.

Il faut savoir qu'il n'est pas rare qu'il y ait des problèmes audio, soit lors du visionnage sur la télé (images mais pas de son) soit lors de l'enregistrement (en cas d'existence d'un magnétoscope numérique). Il faut alors vérifier le paramétrage AUDIO de Windows.
Pour ce faire: double-clic sur l'icône haut-parleur de la barre de tache du bureau (en bas à droite à coté de l'horloge).
Puis menu Options, Propriétés, "Ajuster le volume pour: Lecture", et cocher toutes les cases qui apparaissent dans la fenêtre inférieure et monter les potentiomètres au maxi. Idem avec "Ajuster le volume pour: Enregistrement".
Cette première manoeuvre donne accès à tous les périphériques audio possibles.
Il faut ensuite paramétrer l'enregistrement avec Options/ Propriétés /enregistrement qui affiche la fenêtre "contrôle de l'enregistrement". Idem avec LECTURE.
Il faut savoir que, par défaut, Windows sélectionne le lecteur de CD (dont la case "sélectionner" est cochée) alors que notre but est de privilégier l'entrée de la carte audio c'est à dire l'entrée Ligne. Il faut donc cocher la case de l'entrée Ligne (ce qui décoche la case du CD).
Il faut savoir également que, Windows étant têtu, il a une fâcheuse tendance à resélectionner, en douce, le lecteur de CD. Il faut donc absolument vérifier que la case Ligne est bien toujours cochée et que le potentiomètre n'est pas à zéro. Si tout est OK, on verra, lors de la lecture, le potentiomètre de l'entrée Ligne oscille selon l'intensité du son..

Voilà. Salut ;-)
(nota: le pseudo Soho bis est une image miroir de Soho destiné simplement à regrouper les Posts complets, pour une recherche et une lecture plus simple)

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

VIDEO


VIDEOS Part 1 (ver 3.1)

De : soho bis Posté le 29/12/2002 à 21:59:58 VIDEO et ORDINATEUR. 1°) Généralités et Matériels. (ver 3.1)


Ceci est une présentation destinée aux non-spécialistes.

On entend par vidéo analogique, la vidéo provenant de la télévision, d'un magnétoscope (via, par exemple, une cassette VHS ou S-VHS), ou d'un caméscope analogique. La vidéo analogique est caractérisée par deux signaux: chrominance et luminance.

On entend par vidéo numérique celle représentée par un fichier de type numérique binaire, qui est le langage de l'informatique. La vidéo numérique est caractérisée par trois signaux: bleu, rouge, vert. Ce fichier vidéo sous forme numérique pourra être stocké et lu sur un disque dur, envoyé sur le Web, gravé sur un CDROM ou un DVD.

Le problème de base est donc de transformer une vidéo analogique en vidéo numérique, ce qui est désigné par le terme: acquisition numérique. Cette vidéo numérique pourra ensuite être gravée sur un CDROM ou éventuellement un DVD. Autrement dit, le but est de graver ses propres films sur un banal CDROM puis de les visualiser tranquillement sur son ordinateur ou un lecteur DVD de salon (récent).

Si une vidéo peut bénéficier d'un montage (découpage et collage) et de l'ajout/modification d'une bande son, aussi bien en analogique qu'en numérique, ces opérations sont infiniment plus simples en numérique. Et d'autant plus qu'il existe maintenant un grand nombre d'outils (logiciels spécialisés plus ou moins sophistiqués) facilitant grandement le travail.
Ces outils proposent souvent également des "trucages et effets spéciaux" qui permettent de donner au montage un aspect presque professionnel à l'œuvre vidéo, ce qui n'était pas à la portée de l'amateur du temps de l'analogique pur.
Enfin, le numérique offre une possibilité inconnue de l'analogique, c'est la compression qui permet de réduire la taille du fichier vidéo numérique dans une proportion plus ou moins importante (suivant la méthode utilisée) sans perte trop marquée des qualités de la vidéo.

Au total, facilité de montage, effets spéciaux, compression sont les trois facteurs qui expliquent que le numérique s'impose de plus en plus face à l'analogique.

Cette introduction explique les trois étapes successives qui se rencontrent dans le traitement d'une vidéo:

SUITE A COTE SUR LA COLONNE 2=>


VIDEO:

suite de la colonne 1

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

- 1. Transformer la vidéo analogique (VHS dans l'exemple que je suivrai) en vidéo numérique, en utilisant pour ce faire une carte spéciale dite carte d'acquisition vidéo, Bien entendu, cette première étape n'existe pas si la séquence vidéo provient d'une caméra numérique.

- 2. La vidéo une fois numérisée (c'est à dire transformée en numérique), on peut alors procéder au "montage" en utilisant des logiciels spécialisés qui vont permettre de supprimer les séquences mauvaises ou inutiles, de changer l'ordre des séquences conservées, d'introduire des effets spéciaux (fondu-enchainé par exemple), de corriger ou changer le son d'accompagnement,
- 3. Le montage une fois terminé, le fichier vidéo numérique va alors pouvoir être conservé tel quel sur le disque dur (mais il peut occuper un important espace) ou, le plus souvent, être compressé, ce qu'on appelle "encodé" en un format particulier qui sera choisi en fonction du but recherché. Ce but tiendra compte du mode de lecture (ordinateur ou lecteur dit de salon) et du mode de conservation souhaité (CDROM, DVD, videoCD, etc.). Le fichier compressé pourra enfin être gravé pour stockage.

Le MATERIEL

Pour passer de l'analogique au numérique, il faut un micro suffisamment puissant et une carte d'acquisition vidéo. Et réunir l'ordinateur au périphérique source.

LE MICRO doit avoir au minimum un processeur à 600 MHz, 128 Mo de mémoire vive, une bonne carte son et un gros disque dur rapide (au moins 15 à 20 gigaoctets de libres et 7200 tours/mn).
Il doit disposer également d'un graveur si le but final est le gravage sur support digital et d'un lecteur de CDROM ou de DVDRom. Ne pas oublier que le gravage sera très long avec un processeur au-dessous de 1 GHz… Il faut enfin les câbles de liaison nécessaires entre les différents périphériques et l'ordinateur

L'ACQUISITION. il vaut mieux préférer une carte d'acquisition à insérer dans un port PCI du PC (l'installation n'est pas compliquée) qu'envisager un boîtier externe relié par USB1, beaucoup moins performant, plus lent et donnant une qualité d'images médiocre. Néanmoins, l'USB2 élimine ces défauts.

En ce qui concerne la carte, il en existe beaucoup (de 150 à 800 €), faciles à trouver dans les surfaces dédiées à l'informatique. Citons les plus connues: Pinnacle, Dazzle, Creative, Hauppage, Matrox. Il en sort de nouvelles quasiment chaque trimestre. Lisez bien les boites.. et les magazines spécialisés, pour vous faire une juste idée, car chaque carte a évidemment ses avantages et ses inconvénients. Il en existe maintenant avec un boîtier externe qui facilite grandement les différents branchements (au lieu de passer sa journée a genoux sous le bureau..). Se méfier car les cartes sont rarement fournies avec toute la connectique nécessaire.

Il existe également des cartes graphiques multifonctions qui offrent, en plus de l'acquisition et du montage vidéo, l'affichage et la capture de la télévision (tuner). Par exemple la All-in-Wonder d'ATI (c'est la carte que j'ai) ou Prophet All-in-Wonder d'Hercules.
Il existe enfin des cartes qui permettent de passer, dans l'autre sens, du numérique à l'analogique (pour sauvegarder sur cassette VHS un film tourné avec une caméra analogique).

La carte est quasiment toujours accompagnée d'un logiciel permettant l'acquisition. Si ce logiciel en donne la possibilité, il faut choisir un affichage le plus grand possible: 768 x 576 points, mais l'affichage proposé ou imposé est souvent inférieur (384 x 288) pour conserver une meilleure fluidité de l'image.

Si vous n'avez pas ce logiciel d'accompagnement de la carte d'acquisition, tout n'est pas perdu. Vous pouvez installer un gratuitiel (à prendre sur "télécharger.com.) qui fera le même travail, comme, par exemple, "VirtualDub".

A la fin de l'acquisition, c'est à dire à l'arrivée de la vidéo sur le disque dur, le fichier vidéo numérique apparaîtra avec l'extension .avi.

Le format AVI (Audio Video Interleave) est un format standard des fichiers vidéo.
Il s'agit en fait d'une enveloppe vidéo pouvant contenir des algorithmes de compression (codecs = codeur-décodeur d'un signal audio ou vidéo) variés (Indeo, MPEG, DivX, Msvideo, etc..) ce qui explique qu'on a parfois la surprise de constater qu'un fichier .avi n'est pas reconnu et lu par un lecteur AVI !! (il suffit que le lecteur ne reconnaisse pas le codec du fichier, par exemple un lecteur standard pour un fichier compressé en DivX).

LA CONNECTIQUE:

Les CABLES.
La liaison VIDEO entre la source (ici un magnétoscope VHS) et l'ordinateur se fera au moyen d'un câble vidéo (préférer le S-Video au composite, si vous avez le choix: les deux signaux chrominance et luminance sont séparés dans le premier, mélangés dans le second).
La prise composite est une prise RCA (ou Cinch) de couleur jaune. La prise S-video est une prise miniDin à 4 broches et un détrompeur, plus grosse et de couleur noire ou grise.
La liaison AUDIO entre le magnéto et l'ordi se fera au moyen d'un câble audio.
Le son peut transiter par la carte son de l'ordinateur ou directement vers la carte d'acquisition vidéo.
Ce câble audio présente, à l'une de ses extrémités deux fiches de type RCA (blanche pour le son gauche et rouge pour le son droit) à brancher dans la sortie audio du magnétoscope. A l'autre extrémité, se trouve, suivant les cas: soit deux fiches RCA blanche et rouge destinées à la carte d'acquisition (comme nous allons le voir), soit une fiche minijack à enficher dans l'entrée Line (Line ou Audio IN) de la carte son de l'ordi (souvent de couleur bleue).
Il peut y avoir aussi nécessité de relier la carte d'acquisition (sortie audio) à la carte son (entrée audio) au moyen d'un câble stéréo pourvu d'une fiche minijack male à chaque extrémité. Mais tout cela est indiqué (plus ou moins clairement) dans le manuel accompagnant votre carte d'acquisition.

Sur le magnétoscope
Le plus souvent, il faut brancher à l'arrière du magnétoscope une prise Péritel spéciale dite de transfert AV (que vous trouverez dans tous les magasins spécialisés en informatique et/ou en audio/vidéo).
Cette prise, sans câble, est à double face: d'un coté une péritel mâle standard, de l'autre coté quatre sorties femelles: deux audio RCA (blanche et rouge), deux vidéos (jaune composite, miniDin S-Video). Se méfier car il existe deux modèles de prises de transfert Péritel: IN et OUT (il existe également des double avec un taquet permettant de choisir IN ou OUT). Dans notre cas, nous allons aller du magnétoscope vers l'ordinateur, il nous faut donc une prise OUT (ou sélectionner OUT sur une prise double) puisque nous sortons l'audio-video du magnétoscope vers l'ordi..
Nous branchons nos deux RCA rouge et blanche du câble audio sur les prises femelles correspondantes de la Péritel, puis le câble S-Video de la même manière (ou le composite jaune si nous n'avons pas de S-Video).
La prise Péritel ainsi garnie est clampée dans la prise femelle marquée External 2 au dos du Magnétoscope (la 1 est normalement occupée par la Péritel vers le poste de télévision).

Sur l'Ordinateur.
Ensuite, il faut brancher l'autre extrémité des câbles audio et vidéo (4 câbles en tout dont nous n'utilisons que trois) sur l'ordinateur. Là, deux cas différents.
Ou bien la carte d'acquisition présente les connecteurs nécessaires, ou bien la connexion se fait par l'intermédiaire d'un boîtier extérieur (Pinnacle, Hercules par exemple) ou d'un petit câble spécial (ATI) qui ont la même caractéristique: d'un coté les quatre entrées pour les deux câbles audio et vidéo (on en utilise que trois suivant le choix entre S-Video ou composite) et une seule sortie qui se branche sur une entrée spécialement prévue à cet effet sur la carte d'acquisition et marquée A/V IN (il peut s'agir d'une miniDin à huit broches).
Attention, là encore, aux problèmes de raccord: il faut que les câbles RCA aient des prises femelles ou males en fonction des besoins. Généralement sur la Péritel, il faut que les prises soient males car la Péritel a des prises femelles. Par contre vers l'ordinateur, il faut vérifier, avant, le type des prises sur la carte, le boîtier ou le câble de raccordement. De manière à éviter de vous trouver, comme moi, avec des prises femelles des deux cotés.. Autrement dit, il faut faire le montage matériel bien avant d'envisager la manipulation même, car rien que les différents branchements peuvent réserver bien des surprises d'incompatibilité et l'impérieuse nécessité de se précipiter vers le magasin spécialisé le plus proche...

Cas particulier des caméras numériques.
Il est important de noter que la liaison entre une camera numérique et l'ordinateur doit être préférentiellement réalisée via une entrée et un câble Firewire (également nommé IEEE1394 ou i-Link)), ce qui sous-entend donc l'installation d'une carte firewire dans l'ordi (ou, mieux, d'une carte mixte USB2 + Firewire) si votre carte d'acquisition ne dispose pas de ce type de prise.

PARAMETRES WINDOWS.
Il est indispensable de vérifier que toutes les options AUDIO de l'ordi sous Windows sont optimisées. Pour ce faire: double-clic sur l'icône haut-parleur de la barre de tache du bureau (en bas à droite à coté de l'horloge).
Puis menu Options, Propriétés, "Ajuster le volume pour: Lecture", et cocher toutes les cases qui apparaissent dans la fenêtre inférieure et monter les potentiomètres au maxi. Idem avec "Ajuster le volume pour: Enregistrement".
Cette première manœuvre donne accès à tous les périphériques audio possibles.
Il faut ensuite paramétrer l'enregistrement avec Options/ Propriétés /enregistrement qui affiche la fenêtre "contrôle de l'enregistrement".
Il faut savoir que, par défaut, Windows sélectionne le lecteur de CD (dont la case "sélectionner" est cochée) alors que notre but est de privilégier l'entrée de la carte audio c'est à dire l'entrée Ligne. Il faut donc cocher la case de l'entrée Ligne (ce qui décoche la case du CD).

SUITE DE CETTE LECON PAGE 3!
LA PLACE MANQUE.

specialsohobis
21/10/03